Du hareng, du mioche, et de la bière ! (et parfois du tourisme)

25 septembre 2009

Malmö (1)

Entre la Suède et le Danemark, il y a la mer, bien sûr. Il y a donc des ferries, aussi (c'est bon,vous suivez?). Mais également, il y a .... le pont de l'Øresund. Ce pont de 8km relie les villes de Copenhague (Danemark, donc) et de Malmö, en Suède.

Sachez, petits ignares, qu'on ne prononce pas "Malmoooo" comme un bon français, mais "Malmeuuu", avec la classe et le style d'un scandinave. En effet, le "ö" suédois est l'équivalent phonétique du "
Ø" danois, qui correspondent tous deux au son "eu". Que la vie est bien faite !

Ce pont, donc, relie les deux villes depuis 2000. On l'a pris par le train, nous. Et qui plus est, il faisait très beau, donc on a pu tout voir ! Et c'est ma foi bien sympa, même si pas très rassurant de se retrouver entourés d'eau, comme ça, dans notre petit train; qui ont toutefois la particularité d'être très propres et très confortables, car oui mes amis, nous sommes en Scandinavie" (et là je vous fait une assonnance en "i" pas piquée des hannetons ! remarquez qu'à plusieurs milliers de km de la France, je fais honneur à notre si belle langue).

IMG_0206

Une vue du train...mais que vois-je ? des éoliennes, braves gens. Elle est où, la terre ? et bien seulement au fond de l'eau. Et oui. Ici, les éoliennes, on les met même dans l'eau ! et je peux vous dire que ça tourne rudement bien ! Parce qu'ici,le vent, c'est pas du vent de tapettes, non non non.

Voilà donc les membres de l'expédition suédoise, le tout à l'arrivée dans la gare de Malmö :

IMG_0210
A votre gauche, le fidèle Mammouth (mon Pierre), puis Cosimo l'italien, et enfin Hassan le pakistanais.
Oui oui, on est "international friendly" nous, ici. On accepte tout, même les gars douteux barbus aux cheveux longs. Ah non, mince, lui il me suit partout...


Jusque là vous vous dites : ouai bon, un pont, une gare, des éoliennes, des gars louches, elle nous embobine, la dinde ! On veut des preuves qu'on est bien en Suède.
Et bin vous allez pas être déçus. Parce que je vous donne un petit conseil. Si un jour vous vous faites kidnapper et que vous vous réveillez au petit matin et que vous vous demandez où vous êtes, et que vous tombez sur ça (ça fait beaucoup de "si...et que...et que...) :

IMG_0211
Des KILOMETRES de vélos

Et bien vous êtes FORCEMENT en Suède, ou au Danemark, bref : en Scandinavie (je m'avance peut etre un peu, car je suis en train de vous dire que même en Norvège c'est pareil...mais honnêtement, j'en mettrais ma main à couper. C'est le moyen de transport préféré du descendant viking ayant laissé son drakkar au garage).

N'empêche que je vous assure, j'ai jamais vu autant de vélo. N'oubliez d'ailleurs pas que si vous cliquez sur la photo...taaadaaamm !! vous VOYEZ TOUT EN PLUS GRAND !! et croyez moi, des kilomètres de vélos, en plus grand, ça fait ...des grands kilomètres de vélo ! (j'ai pas eu mon bac pour rien, y'a pas à chier).

(la suite prochainement, mes globe trotters virtuels. Maman se repose, c'est les 38heures, ici, et puis faut pas pousser Mémé dans les orties, hein !!)

 

Posté par Gersimi à 01:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


From Denmark to Lapinou

Je sais pas si c'est pour leur amour de la chlorophylle ou leur envie de preserver les lieux plutot "sauvages" sans toucher à tout, mais ici, c'est gorgé de pissenlits.

Mais qu'est ce qu'on en a à foutre, me direz vous ? (et voilà que je jure comme un charretier...où va le monde, ma bonne dame?). Et bien tout simplement, quand on a affaire à cette chose :


IMG_0005

...et bien croyez moi, les pissentits, c'est la vie.
Parce qu'un castor, ça bouffe énormément (et je vous vois venir : pas que les fils électriques). Non. Le "must-have de la saison", chez les lapinous, c'est le pissenlit bio. Et ça court pas les rues (champs, jardins...comme vous voulez).
C'est pourquoi en voyant des specimens hors normes de plante pour castors fous, lors de mes promenades en Danemarquie (le pays du pissenlit, donc, d'où la jolie rime), et bien je n'ai pas pu m'empêcher de faire un hymne à cette copieuse nourriture, saine et nutritive.

Admirez la taille des bêtes (ma présence sur la photo, c'est pour comparer la taille, comme les allumettes ou les pièces de monaie, mais en plus...vivant.Humain,quoi...)

IMG_0119 IMG_0120
IMG_0121
Un arbre, ma bonne dame! rien de moins. Mattez un peu l'ombre que ça me fait !!
On m'a proposé, pour la couverture de ELLE, vous en faites pas. J'ai refusé, j'ai une famille de castors à nourrir, mais quand même. Je voudrais pas prendre sa place à Carla Bruni. Je suis pas comme ça. C'est pas la fête, hein.

Posté par Gersimi à 00:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Soirée au lac

Près de chez Pierre, à Holte (environs de Copenhague), il y a des lacs un peu partout ...
Quelques photos de notre virée en amoureux, la semaine dernière ...


IMG_0107 IMG_0113

Quelques jolies photos d'une foulque macroule et de canards... (c'est tellement euh...peu typique!)

IMG_0116 IMG_0118

La lumière est très chouette, en septembre, spécialement vers 19h

IMG_0127 IMG_0133
Pierre, ou "l'homme le plus rassuré au monde" hihi

IMG_0137 IMG_0138
C'est très vert, le Danemark. J'ai ma dose de chlorophylle, pas de soucis.
(Sachez également que pour acheter une maison au bord d'un petit lac comme celui ça, avec votre ponton, tout ça, il vous en coûtera environ... 1 million d'euros...comment ça, gloups?)

Posté par Gersimi à 00:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 septembre 2009

Arrivée à Odense

Nom d'un petit bonhomme, non, je n'suis pas morte ! (et j'en entends déjà certains soupirer, bande d'ingrats !).
C'est juste que j'ai, dans l'ordre :

-visité Copenhague mercredi dernier
-visité Malmö (en Suède) vendredi dernier
-glandé samedi et jeudi derniers (ce qui prend un temps fou)
-pris le train pour Odense dimanche dernier, puis préparé en douceur mon "intégration" dans ma famille d'accueil danoise
-commencé la garde des enfants et la tenue de la maison

Tout ça d'un coup en une semaine, je vous assure que pour moi qui était plutôt "tiens aujourd'hui, j'ai décidé de ...euh ...aller sur internet!" en France, et c'est tout ... et ben ça me change drôlement !

Du coup comme j'ai passé mes 6 derniers mois à ne rien foutre, j'ai l'impression d'avoir fait tellement de choses depuis une semaine, qu'elle a duré 3 semaines au moins !
Je sais pas si je suis très claire; bref .... je fais des trucs de mes journées, et ça me change !

Ajoutez à ça que jusqu'ici je n'avais pas changé la lanque de mon clavier et qu'il était toujours configuré "danois", donc avec des "o" barrés, des "ae" collés,tout ça ... depuis c'est fait, mais c'est pas évident non plus !
Je vous explique : je dois taper sans regarder DU TOUT mes doigts, comme sur le clavier les lettres sont toujours affichées danoises. Donc je tape les lettres selon la configuration française (AZERTY, et tous les accents qu'on connait), mais sur le clavier c'est toujours écrit en danois, du coup je dois pas regarder sinon je m'emmèle les pinceaux !!

Bref, me voilà donc parée pour reprendre un peu en main ce blog ... quand j'aurais racheté des piles à mon appareil photo qui n'en a plus, et donc à qui je ne peux plus rien demander, meme pas de transférer son contenu sur mon PC :-) ! la vie est pleine de contrariétés, mes braves gens...

Posté par Gersimi à 00:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 septembre 2009

C'est une maison bleue...adossée à la colline ...

... ou plutôt la petite maison de Jytte (prononcer "Iuteu"), la vieille dame chez qui Pierre habite (pour la coquette some de 2600 couronnes par mois, soit près de 2500francs ... bon,je saurais pas le convertir tout de suite en euros, pour le moment je fais que couronnes/francs, m'en voulez pas).

Bon, la vielle dame en question a 91 ans et prend son verre de gnole tous les matins (soit disant "pour faire passer ses douleurs"...bref^^). Apparemment, ça conserve pas mal, ma foi. Elle marche,voit et entend bien...ah, le système de santé danois, peut être !

Voilà donc la maison où je suis pour une semaine, partageant la chambre de Pierre (et au passage, elle  me fait aussi payer 300couronnes  pour 6jours, soit un peu moins de 300francs...la petite dame est bien gentille mais très près de ses sous. Soit, soit, je paie, je paie.Mais si il lui venait à crever et que je pouvais hériter de la maison, je dirais pas non. Voilà, c'est dit !)

Photo_032

La maison vue d'en face, avec un abri à voitures sur la droite et le cabanon à vélo au fond de cet abri.

Photo_033

Une partie du jardin, très mignon, d'ailleurs. Elle a un truc avec les oiseaux, cherchez pas...

A part ça, sinon, c'est donc assez mignon. Il n'y a pas d'étage, mais tout de même deux chambres, deux salles de bain, une sorte de bureau, une cuisine plutôt fonctionnelle, une buanderie, et un séjour/salle à manger de taille raisonnable.

Toutes les pièces ont de  grandes vitres comme vous pouvez voir sur la première photo. C'est assez lumineux, du coup, on voit pas mal toute la verdure, le jardin, et puis comme je le disais, elle a un truc avec les oiseaux, y'a des petites cabanes pour eux dans tout le jardin, et quand on déjeune le matin on les voit picorer, c'est sympa.

Par contre, on dira ce qu'on veut, mais avoir un chat, c'est quand même pas ce qu'il y a de mieux pour les attirer...(mais faut pas lui dire, elle se vexerait peut être. Parce qu'avec son chat aussi, c'est un graaaande histoire d'amour...je vous raconterai ça, un jour...si vous êtes sages...).

Posté par Gersimi à 22:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 septembre 2009

L'épisode farinesque

Nous voilà frais et pimpants qui couront donc (à dos de vélo, soit), vers le supermarché le plus proche, j'ai nommé : Kvickly (ou quelque chose comme ça).

Petite découverte des prix danois (ouch!) pour moi. Pierre, qui est là depuis un mois, a déjà assimilé le coût de la vie ici.

Bref, ceci dit : ils ont de bons produits, et je risque de pouvoir trouver tout ce que je veux pour cuisiner quand je serais jeune fille au pair, dès la semaine prochaine, donc.

Seul problème: trouver de la farine "normale". Parce que c'est un coup à se retrouver avec de la farine spéciale pains, spéciale gateaux, ou je ne sais quoi...avec de la levure incorporée (truc très en vogue à l'étranger, je crois, beaucoup moins en France). Bref, après avoir demandé à une brave mère de famille derrière son Caddie (puisque ici, tout le monde parle anglais, même la  ménagère de moins de 50 ans...m'en veux pas, Maman, je critique pas, mais bon ... ^^). Elle m'indique donc un paquet qui s'avère peser 2kg.

Soit, 2kg, c'est pas la mer à boire, mais ça fait beaucoup de gateaux, n'empeche, pour un couple d'étudiants qui veut juste se faire une pauvre tarte à la tomate. Tant pis, je tente le coup.

Arrivée à la caisse, on range toutes nos courses tant bien que mal au fond d'un groooos sac de randonnée, et je me dis, bien astucieusement : "allez, la farine, c'est lourd, ça prend de la place : je la mets tout au fond!". Voilà qui est fait.

On rentre à pieds jusqu'à la maison, en poussant le vélo qui nous a servi surtout à accrocher nos sacs (pas en plastiques, SVP ! en tissu bien épais).

Me voilà qui déballe les courses, et là, je sors la farine et j'entends  un grand....schhhhlaaackkk ! (ne me félicitez pas, j'ai un don particulier pour l'imitation du sac de farine).

Ledit sacounet venait de se répandre COMPLETEMENT dans le sac, inondant tout le reste des provisions.

Très bien, très bien ... ce n'est rien que DEUX KILOOOOOS de farine...

Photo_019

Photo_027

Résultat des courses, on a récupéré le maximum à la petite cuillère, pi on a été taper le sac devant la maison (histoire que les voisins se disent qu'on est bien des petits dealers de cocaïne qui écoulent leurs stocks près du local à poubelles,normal), et puis on a finit à l'aspirateur.

Photo_030

Photo_029

Jeanne et Pierre, ou "comment passer 1h30 à déballer trois pauvres courses...et du coup reporter l'épisode "miam miam une tarte à la tomate" au lendemain" (et sinon, oui, je met des guillemets à l'intérieur des guillements, je suis une petite folle, moi, Bernard Pivot, je lui mets où il pense, son orthographe et sa grammaire, ahahah).

PS : au passage, si quelqu'un sait comment dire en danois : "excusez nous monsieur, j'ai bien vu que votre chien venait de lécher cette poudre blanche devant chez moi, mais non, pas la peine de me faire cette tête, il ne risque rien, c'est juste de la farine"..., je veux bien qu'il me le dise, parce que je crois que les voisins nous portent pas dans leurs coeurs, en ce moment, hihi...

Posté par Gersimi à 23:22 - Commentaires [2] - Permalien [#]

" Eurolines, je kiffe à donf", ou comment rater 18 heures de sa vie...

Me voilà bien arrivée à Copenhague, capitale de la "Danemarquie", vers 13h30 lundi après midi.

Je ne vous cache pas que la traversée fut longue et fastidieuse...Eurolines (la compagnie de bus qui traverse l'Europe de part en part et transporte des pauvres étudiantes sans le sou comme moi), c'est pas cher, mais c'est...folklo. La preuve :

Arrivée à Paris, porte de Galliéni vers 19h (merci mon frère de m'avoir escortée jusque là...) j'ai essayé de me trouver une bonne place dans le bus, mais un gros monsieur noir est arrivé et s'est mis à côté de moi. Heureusement il descendait à Bruxelles, la prochaine étape du bus. Par contre derrière moi il y avait deux arabes (je saurais  pas dire d'où exactement, j'ai pris "troisième langue kabyle en maternelle" mais  j'ai un peu oublié, à force de ne pas  pratiquer, hihi) qui puaient le kebab. Quelle ne fut pas ma surprise de voir, un peu plus tard au cours du voyage qu'ils ....avaient des kebabs avec eux !!! ils se sont mis à manger ça tranquillos derrière moi, ça puait comme pas possible ...et moi qui me retenait de manger jusqu'au prochain arret (Bruxelles,donc), parce que c'était interdit dans le reglement !Je suis trop bonne...

Bref, ça empestait.En plus de ça il y avait une autre noire (decidemment ! le concours de circonstances) qui arretait pas de parler alors que tout le monde voulait dormir. Je comprends pas comment on peut etre aussi sans-gène et ne pas se rendre compte qu'on n'est pas tout seul. Bref...à Bruxelles (ville moche, d'ailleurs, enfin du moins la partie qu'on a traversée. On est arrivés là bas vers 23h, il n'y avait pas eu de pause avant depuis le départ à 19h30 de Paris), le Noir a côté de moi est descendu. J'esperais que personne ne prenne sa place pour dormir à mon aise, mais une fille d'une vingtaine d'années arrive et se place à côté de moi. Pas de chance ... Avec elle sont montés une fille pas nette du tout, un peu genre pute-racaille, enfin vraiment pas dans la finesse. Ils parlaient très fort, dans plein de langues (je l'ai entendue parler : français, neerlandais, espagnol, allemand...au moins !!), vraiment pas genés. Ils avaient l'air de ne pas se connaitre depuis longtemps, genre un peu "mac et sa pute", qui ne se connaissent que pour faire des magouilles. C'etait vraiment bizarre. Je commençais donc déjà à me sentir moins à l'aise.

A ce moment là les mecs de l'épisode du kebab se sont mis eux aussi à parler sans s'arreter. Il était près de minuit, j'en pouvais plus...je leur ai demandé de baisser le ton. Ce qu'ils ont fait deux minutes avant de reprendre de plus belle...

Puis il y a eu un premier controle d'identité à l'entrée des Pays Bas,juste au moment où je m'endormais enfin. Je pensais que la douane ne controllerait pas tout le bus, et puis en fait, si, tout le monde a montré ses papiers. Aucun probleme pour les miens, par contre le "mac" qui était avec la fille-un-peu-pute, lui, s'est fait sortir du bus (elle aussi), ainsi qu'un noir qui m'avait l'air un peu bizarre et paumé quand je l'avais vu à Paris, et qui me faisait un peu pitié. Le noir disait aux douaniers : "somebody stole my passeport and my luggages", enfin ça devait etre un peu un pauvre type sans papiers, malheureusement. Lui et le "mac" sont restés à la douane, seule la fille un peu pute (que nous appellerons par la suite, dans ce récit "Suzanna" pour préserver son identité et sa dignité) est remontée, pestant contre les douaniers qui lui avaient "pris" son mac. Ahah. ça gueulait de "hijo de puta" à "fils de pute", et j'en passe, en toutes les langues. Elle etait moche comme tout, un peu un physique de boxeur peroxydé le menton proéminent, les dents gatées (je parle chic, remarquez un peu cet effort languagier). Elle faisait un peu manouche, enfin bizarre, mais vraiment habillée super vulgaire. Bref, donc Suzanna a commencé à parler avec les deux arabes de l'épisode kebab, puis avec d'autres gars un peu louches du bus. Il était question de téléphoner à jesaispasqui, de descendre à Hambourg, de "maréchaussée fils de pute", bref ... je me demande si les autres gars pas nets avec qui elle parlait n'etaient pas, eux aussi, des fraudeurs de papiers (terme nouveau que je viens d'inventer. Je me sens l'humeur créative...).

Bref, Pierre m'a dit par la suite: "ben t'aurais pas du te mettre au fond du bus, forcement, c'est là que tous les mecs louches se mettent !." ...oui ben moi dans ma campagne profonde, au fond du bus, que ce soit pour aller au collège ou au lycée, on faisait des conneries, mais  quand meme, on avait nos papiers, hein... La prochaine fois je voyagerais  en charrette, je serais moins dépaysée. Et toc !

L'anglo-allemande qui était à côté de moi m'a dit que ça arrivait presque à chaque fois qu'elle prenait le bus, ce genre de situations. What a funny day !!youhou

A l'arrivée en Allemagne, re-controle des papiers. Comme par hasard tous ceux qui "complotaient" avec "Suzanna" se sont fait prendre leurs papiers  pour que les douaniers regardent plus en détail leur identité (ils suspectaient peut etre que c'etait des faux). Finalement c'est passé, personne n'est resté au poste, mais c'etat vraiment bizarre...Je me sentais pas très à l'aise, de me dire qu'à mes cotés j'avais peut etre des dealers de drogue, une pute sidatique et des repris de justice anciens meurtriers, ahah.

J'ai quand meme dormi un peu, jusqu'à 7h30 ce matin, à peu près, où on est ENFIN arrivés à Hambourg ! La ville est comme je m'en rappelais (j'y ai déjà passé une semaine en échange  scolaire y'a quelques années)  pour certains quartiers, c'est à dire très verte, très proprette, tout ça. Mais j'avais oublié certains endroits de la ville avec des immeubles en béton très "collection Staline, printemps-été 1982". Bref, j'etais quand meme contente de revoir la ville,malgré tout.

A Hamburg, tout le monde sauf 3-4 personnes (dont moi) est descendu. J'ai ENFIN pu m'allonger sur les deux sièges pour dormir. Sont montés à leur tour des gens qui, eux aussi, allaient en Scandinavie. Très calmes, tout ça ...rien à voir avec ce que je venais de voir !! J'ai donc profité de ce moment de grand calme entre Hamburg et Copenhague pour dormir tout mon soûl, seulement reveillée pour la traversée Allemagne/Danemark, où il a fallu descendre du bus pour aller dans le ferry.

Sur le ferry, je me suis baladée, je suis montée sur le pont, où le vent soufflait super fort. J'avais du mal à faire quelques pas tellement mon pantalon flottait au vent. Ah, le bon air marin...

Sur le pont il y avait aussi des setters irlandais dont le poil était trop rigolo (wouhou,je m'amuse comme une petite folle!) à cause du vent qui soufflait dedans.

chienchien

Le chien aux prises avec le vent ...

Et moi même :

Photo_011

Et puis j'ai depensé mes 3derniers euros pour acheter une grosse boite de bonbons Mentos. Il fallait bien que je les depense, j'allais pas rester avec ça  au Danemark ... :-D

Photo_061
Le paquet de Mentos, que même la balle de  golf elle est toute petite à côté..."trop ouf sa race!!" ahah

Bref, ensuite, remontée dans le bus.

Découverte de la campagne Danoise, assez proche de la notre,mais avec plus d'arbres quand meme.Et des éoliennes de fou :

Photo_015

Des grands champs, des fermes isolées (dont beaucoup avaient un drapeau danois hissé sur leur toit...ils sont très patriotes,ici, je crois). Puis je me suis rendormie ...tellement bien qu'à mon arrivée à Copenhague,j'ai entendu quelqu'un taper à mon carreau du bus pour me réveiller ... une sorte d'énergumène à barbe et cheveux longs emmitouflé dans un sweat à l'effigie d'un groupe de métal ... le brave Mitoune (Pierre mon copain,pous les "non-sachant"), chevalier sauveur !! Sans lui,qui sait ? je restais dans le bus et je repartais jusque Göteborg ou Malmö, en Suède !

Photo_016 

Le brave Mitoune

Bref, retrouvailles passionnées, baisers langoureux, les cheveux dans le vent,... enfin bon j'enjolive un peu, il a surtout fallu porter mes deux gros sacs de près de 25 kilos chacun (l'avantage du bus -le seul, me direz vous, après mon récit- c'est qu'on n'est pas limités en poids de bagage...).

Voilà pour le voyage ... la suite de mes péripéties est à venir bientôt...

Posté par Gersimi à 23:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

09 septembre 2009

Préparatifs

J-5 avant mon départ, je décide d'ouvrir ce blog pour faire découvrir mon expérience à tous les curieux...


danemark


Pourquoi passer 4 mois à l'étranger, qui plus est, au Danemark ?

A celà deux raisons :

La première est que Pierre, mon copain, va y faire un semestre en tant qu'étudiant ingénieur, et qu'être séparés 4 mois, c'est pas super.

J'ai raté une matière à la fac en histoire l'année dernière, je vais donc la repasser cette année. Mais comme j'ai eu mon premier semestre, l'année dernière, et bien lui,je n'ai pas à le repasser. Donc me voilà avec 4 mois de libres entre septembre et décembre pour faire un peu ce que je veux, avant de reprendre les cours en février...

Pourquoi jeune fille au pair ?

Bien que peu attirée par les enfants au départ, j'ai choisi un job facile à trouver à l'étranger; qui pourra me permettre d'améliorer mon anglais, et aussi d'apprendre le danois. De plus, l'avantage d'avoir une famille et une maison qui m'attendent m'évitera d'arriver là bas sans repère.
Et puis bien sûr, je compte là dessus pour me faire une solide expérience auprès des enfants, moi qui n'en ait aucune pour le moment...

Pourquoi ce pseudo "Gersimi" ?

Et bien parce que c'est le nom, dans la mythologie nordique (autant faire local!) de la fille de Freyja (déesse de la fécondité, de l'amour et de la beauté).
Elle serait si belle que son nom servirait à décrire tout ce qui brille (or, trésor, arme précieuse).

Posté par Gersimi à 01:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]